DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

États-Unis : l'ouragan Hanna atteint le Texas en pleine pandémie

euronews_icons_loading
L'ouragan Hanna atteint le Texas
L'ouragan Hanna atteint le Texas   -   Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

L'ouragan Hanna, premier de l'année 2020 sur la côte Atlantique a atteint samedi le Texas, porteur de fortes pluies, de vents violents et de possibles crues, alors que cet Etat du Sud des Etats-Unis est sous pression face à l'épidémie de coronavirus.

Hanna a gagné l'île Padre à 17 heures locales (22h00 GMT) et balayait les côtes en tant que tempête de catégorie 1 avec des vents pouvant aller jusqu'à 145 kilomètres à l'heure, a indiqué le Centre national des ouragans. Il devait se diriger ensuite vers le nord-est du Mexique dimanche.

"Hanna devrait produire de fortes pluies dans certaines parties du sud du Texas et du nord-est du Mexique. Ces pluies entraîneront des crues soudaines qui représentent un danger mortel", et pourraient faire sortir des cours d'eau de leur lit, ont averti les météorologues.

Hanna pourrait déverser 45 centimètres de pluie d'ici à lundi sur le sud du Texas et les Etats mexicains de Coahuila et Nuevo Leon, ainsi que le nord de Tamaulipas. Et les côtes vont continuer à être battues par la tempête, avec des vagues pouvant atteindre 1,8 mètre, ont ajouté les météorologues.

Hanna était à une grosse centaine de kilomètres de Corpus Christi, au Texas, lorsqu'il a atteint les terres. La ville de 325 000 habitants, qui est l'un des principaux foyers d'infection de l'épidémie de coronavirus au Texas, avait fermé bibliothèques et musées alors que les habitants se préparaient à la tempête.

Les autorités locales se préparaient aussi à la possible apparition de tornades pendant la nuit dans certaines zones côtières, selon les médias locaux.

Douglas et Gonzalo mettent également Hawaï et les Caraïbes en alerte

Deux autres systèmes dépressionnaires étaient actifs samedi, l'ouragan Douglas, se dirigeant vers l'archipel d'Hawaï dans le Pacifique, et la tempête tropicale Gonzalo près des Iles du Vent dans l'Atlantique.

Douglas, un temps classé ouragan de catégorie 4, est devenu une tempête de catégorie 1 avec des vents atteignant 145 km/h. Un avis d'ouragan a été lancé sur l'île hawaïenne de Oahu.

Le gouvernement vénézuélien a de son côté mis en garde contre de fortes pluies et vents violents à l'approche de Gonzalo dans les Caraïbes. De hautes vagues ont frappé la côte orientale du pays et le courant était coupé dans certaines zones samedi, ont rapporté les médias vénézuéliens.