DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Brésil passe le cap des 90 000 décès

euronews_icons_loading
Le Brésil passe le cap des 90 000 décès
Tous droits réservés  NELSON ALMEIDA/AFP or licensors
Taille du texte Aa Aa

Le Brésil a annoncé ce mercredi avoir franchi le seuil des 90 000 morts au cours de la pandémie de Covid-19, qui continue de faire rage à travers l'immense territoire.

Au Brésil, d'innombrables foyers sévissent, de Rio de Janeiro jusqu'au Ceara dans le nord. Mais c'est Sao Paulo qu'est l’œil du cyclone. L’État de la plus grande ville d’Amérique Latine enregistre un quart des décès, plus de 22 000 personnes.

Le pays, qui reste l'un des seuls au monde à avoir appris l'infection de son dirigeant, a recensé mercredi près de 70 000 nouvelles contaminations, un record. Au total on compte plus de 2,5 millions de cas.

"Le Brésil occupe toujours la deuxième place mondiale en ce qui concerne le nombre de cas confirmés. En termes de contaminations rapportées à la population, on peut voir que le Brésil est toujours dixième", a tenté de modérer Arnaldo Correia, le secrétaire brésilien chargé de la surveillance de la santé.

"Si l'on regarde le taux de mortalité, et qu'on le compare aux pays de plus d'un million d'habitants, le Brésil est également à la dixième place", a-t-il ajouté lors de la conférence de presse quotidienne.

Les autorités recommandent désormais aux individus présentant des symptômes grippaux de ne pas rester chez eux mais de chercher assistance dans l'hôpital le plus proche. C'est l'inverse des mesures mises en place dans de nombreux pays, notamment en Europe.

Les touristes de retour

Malgré ces chiffres inquiétants, le pays a rouvert mercredi ses frontières aériennes aux étrangers, qui étaient interdits d'entrée sur son sol depuis quatre mois. La mesure vise à relancer une industrie touristique dévastée par la pandémie.

Selon le Fonds monétaire international, le Produit intérieur brut du Brésil pourrait reculer de 9 % cette année.