DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Plongeon de l’économie de la zone euro

euronews_icons_loading
Plongeon de l’économie de la zone euro
Tous droits réservés  Euronews
Taille du texte Aa Aa

C'est une chute vertigineuse de l'activité. L'économie de la zone euro s’est contractée de 12,1% au deuxième trimestre selon les chiffres d’Eurostat, l’Office européen des statistiques. En quelques mois le covid-19 a tout simplement balayé plusieurs années de croissance.

C'est l'Espagne qui paye le plus lourd tribut avec un plongeon de plus de 18% entre avril et juin. Les mesures de restriction ont détruit plus d'un million d'emplois principalement dans les services et le tourisme. Seule satisfaction de ces derniers jours pour Madrid, le pays sera l'un des principaux bénéficiaires du plan de relance de l'UE conclu la semaine dernière. Aucun pays n'échappe à cette récession :

  • France -13,8%
  • Italie -12,4%
  • Allemagne -10,1%

L'activité a commencé à reprendre fin avril. Mais cette augmentation n'est que mécanique puisqu'elle correspond à la réouverture progressive des magasins et des usines. "Nous devrions observer une relance dès le prochain trimestre mais je crains que la reprise ne soit pas complète. Ce sera un long et douloureux processus. Certains secteurs vont souffrir de façon persistante pendant des années", analyse Zsolt Darvas, chercheur à l’Institut Bruegel.

Mais les économistes préviennent que le plus difficile est à venir. L'augmentation des cas de contamination de coronavirus accentue la possibilité de réintroduire des mesures restrictives. Or cette courbe sanitaire se confirme dans plusieurs pays européens. A cela il faut ajouter les risques de faillite et la progression du chômage.