DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Lac Balaton : un classique de la nage en eaux libres

euronews_icons_loading
Lac Balaton : un classique de la nage en eaux libres
Tous droits réservés  Euronews
Taille du texte Aa Aa

C'est un classique des épreuves de natation. la traversée du lac Balaton, en Hongrie. Soit 5 200 mètres à la nage entre les deux rives du lac le plus grand d'Europe centrale.

Cette année, les conditions étaient idéales. "La météo et l'ambiance sont parfaites, explique István Máth, organisateur. La température de l'eau est idéale, elle est à 26 degrés. Comme vous le voyez derrière moi les concurrents sont en train d'arriver, et cette année nous allons dépasser les 200 000 participants dans toute l'histoire de la course".

"On l'a fait !!" disent ces deux amies.

Prise de température avant de rentrer dans l'eau, port du masque... mais le coronavirus a joué d'autres tours aux nageurs.

_"A cause de cette pandémie, je n'ai pas pu m'entraîner assez," dit un jeune homme en sortant de l'eau". _

Près de 10 000 personnes y ont participé, dont 250 nageurs venus de toute l'Europe et d'aussi loin que d'Inde ou du Canada.

C'est le Hongrois Kristof Rasovszky, champion du monde de nage en eaux libres, qui a gagné la course, établissant un nouveau record, à 57 minutes.

Zoltán Siposhegyi, de notre équipe à Budapest : "Ici à Balatonboglar, c'est comme si le Covid-19 n'avait eu aucun effet. Et alors que s'achève le plus gros évènement sportif en Hongrie, des milliers de nageurs peuvent se réjouir de ce défi qu'ils viennent de relever".