DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Inondations en Grèce : sept personnes décédées dont un bébé de huit mois

euronews_icons_loading
Inondations en Grèce : sept personnes décédées dont un bébé de huit mois
Tous droits réservés  Petros Giannakouris/Copyright 2017 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Des pluies torrentielles ont frappé ce weekend l'île d'Eubée, en Grèce, provoquant la mort de sept personnes et dévastant des dizaines de maisons.

Le village de Politika a été particulièrement touché par la tempête. Une habitante, Maria Paliatsou, a été réveillée en pleine nuit : "A environ 4 heures ce matin, nous avons entendu la rivière sortir de son lit, puis l'eau a commencé à entrer dans la maison. Nous avons dû monter à l'étage pour éviter de nous noyer", raconte l'octogénaire.

Les pluies diluviennes ont été provoquées par la tempête Thalia, qui a frappé plusieurs régions de Grèce continentale. Au total, sept personnes sont décédées dans les inondations, dont un bébé de huit mois et un couple de personnes âgées.

Le réseau routier a été endommagé : des routes ont été coupées par la boue, et les gravats transportés par des torrents débordés.

Des phénomènes météorologiques "de plus en plus difficiles"

"Tout s'est passé soudainement (...) plus de 350 mm de pluie sont tombés en six heures, c'est un désastre", a indiqué Nikos Hardalias, secrétaire d'Etat à la Protection civile, qui s'est rendu dimanche matin à Politika. Il a souligné que les phénomènes météorologiques deviennent "de plus en plus difficiles en raison du changement climatique".

Les autorités ont mobilisé plus d'une centaine de pompiers et deux hélicoptères. La police portuaire participe aussi aux opérations de sauvetage.

"L'année dernière nous avons eu les feux, cette année les inondations", a déploré sur la chaîne publique Ert une habitante de Psahna.

Ces dernières années, des incendies avaient endommagé des maisons et dévasté une vaste zone forestière sur l'île, sans faire de victime.

Les inondations à la suite de tempêtes sont fréquentes en Grèce en raison du manque de contrôles dans la construction et l'aménagement du territoire. En novembre 2017, des inondations catastrophiques avaient tué 24 personnes à Mandra, un village situé dans une zone industrielle à 30 km à l'ouest d'Athènes. Des torrents de boue avaient dévasté un millier de bâtiments, logements, magasins et entrepôts.