DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Etats-Unis : Airbnb porte plainte contre l'un de ses utilisateurs pour une "fête non autorisée"

Archives : le logo d'Airbnb à San Francisco le 22 février 2020
Archives : le logo d'Airbnb à San Francisco le 22 février 2020   -   Tous droits réservés  Eric Risberg/Copyright 2018 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

C'est une première. Airbnb va intenter aux Etats-Unis une action en justice contre l'un de ses utilisateurs qui avait organiser une fête, non autorisée de surcroît, dans l'un des logements mis en ligne sur la plateforme de location. Circonstance aggravante, cette soirée, qui s'est tenue le week-end dernier dans une maison du comté de Sacramento en Californie, avait tourné au drame puisque trois personnes avaient été blessées par balles.

"C'est la première fois qu'Airbnb prend des mesures pour engager une procédure judiciaire contre un client qui a réservé pour avoir organisé une fête non autorisée", a déclaré la société dans un communiqué, précisant que l'utilisateur avait été banni de sa plateforme.

Airbnb a ajouté que cet utilisateur avait effectué sa réservation pour une très courte durée sous de faux prétextes, violant ainsi les normes en vigueur sur la plateforme ainsi que les consignes sanitaires en vigueur en Californie dans le cadre de la lutte contre la pandémie de coronavirus.

Alors que la société basée à San Francisco prépare son introduction en bourse, retardée en raison de la pandémie de Covid-19, la compagnie a durci à plusieurs reprises son règlement pour empêcher tous dérapages liés à la location d'un logement pour organiser des fêtes sauvages.

"À partir d'aujourd'hui, nous allons interdire les maisons pour faire la fête et allons redoubler d'efforts pour lutter contre les fêtes non autorisées" - Brian Chesky, PDG et co-fondateur d'Airbnb

En novembre dernier, après un dramatique fait divers où cinq personnes sont mortes lors d'une fusillade qui avait éclaté dans une maison louée sur Airbnb à Orinda en Californie, les responsables de l'entreprise ont ainsi pris des mesures drastiques en interdisant les fêtes non autorisées.

Par exemple, la compagnie a mis en place une équipe chargée de vérifier les réservations "à haut risque" comme celles d'une grande maison pour une nuit. D'autres employés sont dorénavant chargés de traiter rapidement les plaintes de voisins se plaignant de nuisance générées par la location de logement mis en ligne.

De plus, le mois dernier, Airbnb a interdit aux utilisateurs de moins de 25 ans de réserver des maisons à proximité de leur domicile.