DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Inquiétude après la quatorzaine imposée par Londres pour les retours de France

euronews_icons_loading
Entrance of the tube station in South Kensington neighborhood
Entrance of the tube station in South Kensington neighborhood   -   Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

La décision de Downing Street a pris de court des milliers de Britanniques, et inquiète aussi les Français outre-Manche. La quatorzaine obligatoire pour les Britanniques de retour de France entre en vigueur à 4 heures du matin, ce samedi. C'est donc la course pour rentrer, pour des milliers de sujets de sa majesté. Ils seraient 160 000 à devoir revenir précipitamment de France, pour éviter la quatorzaine. Mark lui n'a pas ce problème, mais les vacances sont gâchées malgré tout.

"On devait aller en France près de Nice dans un très joli hôtel où nous allons deux fois par an, explique Mark Jocelyne, on a réservé depuis très longtemps, on avait tout préparé. Mais maintenant qu'il y a cette quarantaine nous ne voulons plus y aller, parce qu'on ne veut pas être en quelque sorte confiné deux semaines quand on revient."

Michel, en vacances avec ses filles à Londres, s'inquiète aussi pour son retour dimanche.

"Oui c’est toujours inquiétant, parce que bon, on a tous des impératifs en France, explique Michel Besse, il faut qu’on rentre, pour mes filles qui vont reprendre les études. Donc ça sera un vrai problème s’il y avait une quarantaine même de retour en France. Le gouvernement français a dit qu’il allait un peu renvoyer la balle par rapport aux décisions du gouvernement britannique donc on va voir."

Dans les heures à venir, les files d'attentes vont s'allonger dans les gares et les ports, mais Eurotunnel annonce que ses navettes sont pleines, et les bateaux quasiment pleins.