EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Joe Biden est officiellement le candidat démocrate pour l'élection américaine de novembre prochain

Joe Biden est officiellement le candidat démocrate pour l'élection américaine de novembre prochain
Tous droits réservés AP/AP
Tous droits réservés AP/AP
Par Joanne Massard
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Convention virtuelle oblige, les 4.750 délégués n’étaient pas présents sous le même toit pour voter en direct mais sont apparus sur des vidéos en duplex pour faire part de leur choix.

PUBLICITÉ

C'est officiel, Joe Biden est le candidat des démocrates à l'élection présidentielle américaine de novembre prochain.

Convention virtuelle oblige, les 4.750 délégués n’étaient pas présents sous le même toit mais en duplex afin de voter en direct pour celui qui devra faire face à Donald Trump.

"Eh bien, merci beaucoup, beaucoup du fond du cœur. Merci à tous, cela signifie beaucoup pour moi et ma famille et je vous verrai jeudi." a réagit le candidat démocrate fraîchement désigné.

Joe Biden a célébré son nouveau statut de candidat démocrate avec sa femme et ses petits-enfants dans la bibliothèque d'une école du Delaware. son état d'origine.

L'ancien vice-président des Etats-Unis, âgé de 77 ans, doit accepter plus formellement cette nomination jeudi, lors du discours de clôture de la convention démocrate.

Les moments les plus attendus de la convention se dérouleront au cours des deux derniers jours de la convention démocrate.

Mercredi, Kamala Harris acceptera sa nomination en tant que colistière de Biden, elle est la première femme noire à rejoindre un grand parti. L'ancien président Barack Obama s'exprimera également dans le cadre de ses efforts accrus pour vaincre son successeur.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Trump : "Si les démocrates l’emportent, ce sera pire que le Venezuela"

La "guerrière" des démocrates Michelle Obama dénonce le "manque total d'empathie" de Donald Trump

Présidentielle 2020 : Trump nuance ses propos