DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La santé de l'opposant russe A. Navalny s'améliore, selon ses médecins à Berlin

euronews_icons_loading
Alexei Navalny - images d'archives
Alexei Navalny - images d'archives   -   Tous droits réservés  Pavel Golovkin/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Un grand pas est accompli pour le rétablissement d'Alexeï Navalny. Le principal opposant au président russe Vladimir Poutine, hospitalisé depuis le 22 août dernier à Berlin, est sorti du coma artificiel. L'annonce en a été faite par la direction de l'hôpital de la Charité. Il va maintenant arrêter d'être sous respirateur artificiel mais "par étapes", a indiqué l'établissement.

"Il réagit quand on lui parle", ont précisé les médecins qui suivent son état de santé de très près. Néanmoins, l'équipe médicale berlinoise n'exclut toujours pas des séquelles à long terme après "ce lourd empoisonnement", comme elle le qualifie.

Après avoir accueilli Alexeï Navalny sur son territoire, le 22 août dernier, le gouvernement allemand a fait effectuer des examens sur le patient : ils ont conclu à un empoisonnement par un neurotoxique de type Novitchok, un puissant produit innervant élaboré du temps de l'Union soviétique.

Navalny, le Kremlin et les Occidentaux

Alexei Navalny est un des principaux opposants à Vladimir Poutine. Il dénonce depuis des années la corruption qui, selon lui, gangrène le pouvoir russe.

Cette affaire Navalny amène plusieurs pays occidentaux à réclamer des sanctions contre la Russie.

A Moscou, on dénonce les accusations d'empoisonnement qui visent le Kremlin. « Toute tentative d’associer la Russie de quelque manière que ce soit à ce qui s’est passé est inacceptable à nos yeux », a ainsi déclaré ce lundi le porte-parole du Kremlin.