Covid-19 : le gouvernement français envisage de réduire la "quatorzaine" à sept jours

Un patient se fait dépister à Paris
Un patient se fait dépister à Paris Tous droits réservés AFP
Par Maxime Biosse Duplan
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Plusieurs épidémiologistes soulignent le fait que le patient n'est quasiment plus contagieux après sept jours de contamination.

PUBLICITÉ

Les scientifiques français, conseil du gouvernement, se sont prononcés : ils estiment que la fameuse "quatorzaine", cette période de deux semaines d'isolement préconisée actuellement aux personnes testées positives et aux "cas contacts", peut être réduite à sept jours.

De nombreux experts en effet pensent que l'état actuel de l'épidémie permet un assouplissement.

Dr. Laurent Taubiana, épidémiologiste à l'INSERM : "_Alors qu'il y avait soi-disant une population non immunisée, et que le virus circulait tout le temps, normalement il y aurait du avoir une deuxième vague immédiatement, comme si on était au point de départ ! Il n'y a pas eu de deuxième vague. Pourquoi ? Eh bien simplement parce que les gens susceptibles d'attraper cette maladie n'étaient plus là. Ils avaient déjà été malades". _

Plusieurs épidémiologistes soulignent aussi le fait que le patient n'est quasiment plus contagieux après sept jours de contamination. 

L'avis, non encore public, du Conseil Scientifique, devrait servir de base à une décision qui sera prise vendredi lors d'un conseil de Défense.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Disparition du petit Emile : les ossements de l’enfant ont été retrouvés

Corps d'aliens au Pérou : des médecins-légistes démontrent la supercherie

Covid-19 : rebond épidémique, l'OMS appelle à la vigilance