DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Brexit : l'UE utilisera des recours juridiques si Londres retouche l'accord de divorce

euronews_icons_loading
Michel Barnier, le négociateur en chef des Européens pour le Brexit
Michel Barnier, le négociateur en chef des Européens pour le Brexit   -   Tous droits réservés  Kirsty Wigglesworth/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Bruxelles et Londres se retrouvent dos à dos à l'issue du huitième round de négociations visant à trouver un accord de libre-échange post-Brexit.

Bruxelles lance à Londres un ultimatum

Les relations se sont tendues depuis que le gouvernement britannique a annoncé vouloir revenir sur certaines dispositions de l'accord de divorce. Inacceptable pour la Commission européenne qui n'exclut pas d'utiliser des recours juridiques :

L'accord de retrait contient un certain nombre de mécanismes et de recours juridiques en cas de violation des engagements que l'Union européenne n'hésitera pas à utiliser.
Commission européenne (communiqué)

Londres a sapé la confiance des Européens

Bruxelles accuse le Royaume-Uni d'avoir gravement sapé la confiance et donne au gouvernement britannique jusqu'à la fin du mois pour abandonner son projet de loi controversé sur le marché intérieur.

Londres entend revenir de "manière spécifique et limité" sur le protocole concernant l'Irlande du Nord qui définit le régime douanier de la province britannique. Ce point-clé de l'accord de Brexit vise à éviter le retour d'une frontière physique entre les deux Irlande.

Le gouvernement de Boris Johnson a aussitôt rejeté l'ultimatum des Européens. Le Premier ministre britannique a averti cette semaine que faute de compromis d'ici le sommet européen du 15 octobre, il se satisferait d'un "no deal". La période transitoire post-brexit se termine le 31 décembre