DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

New York renoue avec une tradition : la culture des huîtres

euronews_icons_loading
New York renoue avec une tradition : la culture des huîtres
Tous droits réservés  Gerald Herbert/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

On savait qu'il y poussait des gratte-ciels, on y trouve aussi des huîtres. À New York, le projet "Un milliard d'huîtres" poursuit la construction de sa pépinière géante qui a débuté en 2014. Cet été, les bénévoles de cette initiative éco-responsable ont introduit 65 millions d'huîtres. Leur objectif est d'atteindre un milliard d'ici 2035.

"Cette ostréiculture présente des avantages pour l'écosystème, explique Tanasia Swift, membre de 'Billion Oyster Project'. Elle fournit un habitat à d'autres espèces, des crabes aux invertébrés marins en passant par les éponges attachées aux récifs. Avec ce récif, la violence des vagues en cas de tempêtes peut également être atténuée en plus de créer un écosystème qui filtre l'eau et profite à la biodiversité."

En 1614, lorsque New York était la colonie néerlandaise de New Amsterdam, la ville exportait des huîtres dans la moitié du monde. Lors de la construction du port, les canaux ont été dragués et les huîtres ont disparu.

Il y a quelques jours, une écloserie avec 15 millions de bébés mollusques a ouvert dans le Bronx.

"Ces nouveau-nés viennent du Maine, ajoute Tatiana. Nous avons placé les nouveau-nés de notre pépinière dans des coquilles vides collectées dans les restaurants de fruits de mer de New York."

Le projet "Un milliard d'huîtres" organise des ateliers pour sensibiliser les jeunes à l'importance du changement climatique et à ses conséquences : une réalité que la ville a vécu de près en 2012, lorsque l'ouragan Sandy a frappé durement New York.