DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Décès de Ruth Bader Ginsburg, juge admirée et doyenne de la Cour suprême des États-Unis

euronews_icons_loading
Décès de Ruth Bader Ginsburg, juge admirée et doyenne de la Cour suprême des États-Unis
Tous droits réservés  Patrick Semansky/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Elle était la doyenne de la Cour suprême des États-Unis. Ruth Bader Ginsburg, juge appréciée pour ses combats progressistes, est décédée des suites d'un cancer à l'âge de 87 ans. En apprenant sa mort, Donald Trump n'a pu que rendre hommage à cette opposante acharnée.

« C'était une femme incroyable, a-t-il répondu aux journalistes qui lui apprenaient la nouvelle._ Que l'on soit d'accord ou pas, c'était une femme incroyable qui a eu une vie incroyable. Je suis triste d'entendre cela, vraiment triste. »_

Le candidat démocrate à la Maison-Blanche, Joe Biden, a regretté la perte d'une juge attachée aux justes causes.

Elle représentait les idéaux américains les plus nobles : la justice, l'égalité et le respect de la loi. Ruth Bader Ginsburg s'est battue pour nous tous. C'était une personnalité aimée.
Joe Biden
Candidat démocrate à la présidentielle américaine

Le siège qu'elle laisse vacant représente un immense enjeu politique. Actuellement, cinq des neufs juges de la plus haute juridiction du pays sont des conservateurs, et Donald Trump a déjà sélectionné des candidats. Mais Joe Biden l'a de nouveau appelé dans un tweet à attendre l'élection du 3 novembre pour nommer un successeur à celle que beaucoup de jeunes Américains adulaient pour ses combats en faveur des droits des femmes, des minorités ou encore de l'environnement.

Ruth Bader Ginsburg elle-même avait demandé à sa petite-fille de rendre publiques ses dernières volontés : ne pas être remplacée avant qu'un nouveau président soit en poste.