DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

France : plainte contre Nintendo pour "obsolescence programmée"

euronews_icons_loading
France : plainte contre Nintendo pour "obsolescence programmée"
Tous droits réservés  Koji Sasahara/Copyright 2017 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

L'association de consommateurs UFC-Que Choisir a déposé une plainte en raison des "Joy-Con Drift", une panne récurrente sur les manettes de la console Switch.

Nintendo visé par une plainte pour "obsolescence programmée". C'est l'organisation de défense des consommateurs UFC-Que Choisir qui a annoncé porter plainte contre le géant nippon du jeu vidéo. Elle lui reproche de poursuivre la mise sur le marché de manettes de la console Switch tombant rapidement en panne.

Le dysfonctionnement porte un nom le "Joy-Con Drift". Il entraine "des mouvements fantômes inopinés qui empêchent les consommateurs d'utiliser correctement leur console", selon l'association.

Selon l'asociation, qui a reçu de nombreuses plaintes, la panne peut survenir dans les 6 mois après l'achat même en cas de faible utilisation de la console.

Le dysfonctionnement est connu depuis trois ans. L'an dernier, l'UFC-Que Choisir avait déjà dénoncé publiquement la fragilité de certaines manettes. La firme s'était engagée à réparer les manettes défectueuses même hors garantie. Insuffisant estime l'association.

La France n'est pas le seul pays à pointer du doigt les manettes de Nintendo : aux États-Unis, une action de groupe est en cours depuis trois ans.