DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : la France durcit les mesures sanitaires dans plusieurs métropoles

euronews_icons_loading
Le ministre français de la Santé, Olivier Véran, sortant de l'Elysée, le 23 septembre 2020
Le ministre français de la Santé, Olivier Véran, sortant de l'Elysée, le 23 septembre 2020   -   Tous droits réservés  GEOFFROY VAN DER HASSELT/AFP
Taille du texte Aa Aa

La circulation du nouveau coronavirus en France inquiète les autorités du pays. Le ministre français de la Santé, Olivier Véran, a présenté ce mercredi une nouvelle cartographie de l'épidémie, qui a fait passer plusieurs métropoles en "zone d'alerte renforcée" ou "zone d'alerte maximale", induisant une série de nouvelles restrictions sanitaires.

Ainsi, Olivier Véran a annoncé que la métropole d'Aix-Marseille et la Guadeloupe, où seize personnes sont mortes de la Covid-19 en une semaine, ont été placées en "zone d'alerte maximale" à cause de la circulation préoccupante du coronavirus. Les bars et restaurants dans ces deux territoires vont être fermés.

Ce niveau est le dernier avant l'état d'urgence sanitaire, selon le nouveau classement des autorités. En outre, onze autres métropoles sont en "zone d'alerte renforcée", le niveau juste en dessous : Paris, Lille, Toulouse, Saint-Etienne, Rennes, Rouen, Grenoble, Montpellier, plus Bordeaux, Lyon et Nice, qui s'y trouvaient déjà. Un premier niveau a été également créé, "zone d'alerte", qui concerne plusieurs dizaines de départements. En tout, 69 territoires ont été placés en zone d'alerte.

Dans les faits , les mesures seront les suivantes :

Pour les territoires en "zone d'alerte renforcée", où le taux d'incidence (nombre de nouveaux cas reportés en une semaine pour 100.000 habitants)est de plus de 150 et de 50 chez les personnes âgées :

  • la limite des rassemblements abaissée de 5 000 à 1 000
  • interdiction des grands événements et des grands rassemblements
  • fermeture des bars, au plus tard à 22h
  • fermeture des salles de sport et des gymnases
  • fermeture des salles des fêtes pour des réunions festives ou associatives
  • télétravail favorisé

Pour les territoires en "zone d'alerte maximale", où le taux d'incidence est de plus de 250 et de plus de 100 chez les personnes âgées et où au moins 30% des patients en réanimation sont hospitalisés après avoir contracté la Covid-19, d'autres mesures s'ajoutent à celles listées ci-dessus :

  • fermeture totale des bars et restaurants
  • fermeture des établissements recevant du public, sauf les lieux où un protocole sanitaire strict à été mis en place. Les cinémas et les théâtres ne sont donc pas concernés.

Ces mesures seront limitées dans le temps, une quinzaine de jours selon le ministre de la Santé. Mais si la situation ne s'améliore pas, elles pourront être reconduites, voire renforcées. Elles seront appliquées dès ce samedi. Dans les métropoles concernées, les préfets seront chargés d'annoncer les mesures locales rapidement, après concertation avec les maires.

En France, la Covid-19 a fait au moins 31 459 morts, soit + 43 en 24h,selon les dernières données publiées mercredi par Santé publique France. 13 072 nouveaux cas ont été également enregistrés en 24 heures dans l'Hexagone. Le taux de positivité des tests continue de grimper pour atteindre ce 23 septembre 6,2%.

En outre, 4 244 malades du Covid ont été hospitalisés sur les sept derniers jours, dont 675 en réanimation, a indiqué le service public de santé. 1 039 clusters, soit 70 de plus en 24h, sont également en cours d'investigation.