PUBLICITÉ

Le dessinateur Quino, père de Mafalda, s'est éteint

Le dessinateur argentin Quino, Joaquin Salvador Lavado de son vrai nom, père de Mafalda, le 26 novembre 2008
Le dessinateur argentin Quino, Joaquin Salvador Lavado de son vrai nom, père de Mafalda, le 26 novembre 2008 Tous droits réservés Dario Lopez-Mills/AP2008
Tous droits réservés Dario Lopez-Mills/AP2008
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le dessinateur argentin Quino s'est éteint à l'âge de 88 ans. Il était le père de l'héroïne espiègle Mafalda, qui a marqué des générations de lecteurs.

PUBLICITÉ

C'est sous son crayon que Mafalda a vu le jour, fillette espiègle à la chevelure brune, dont des générations ont dévoré les aventures. Quino, de son vrai nom Joaquin Salvador Lavado, s'est éteint à l'âge de 88 ans, a annoncé son éditeur ce mercredi. Euronews avait rencontré le dessinateur argentin lorsqu'il avait reçu le prix Prince des Asturies, en 2006.

"Je ne m'attendais à rien", relate le dessinateur. "J'ai commencé à publier ce personnage sans le connaître totalement. Je ne l'avais pas assez travaillé avant de le publier. Mais à un certain moment, je me suis demandé : 'comment faire pour continuer à raconter son histoire ?' Et j'ai trouvé cette idée de Mafalda qui pose des questions à ses parents, des questions auxquelles personne n'a de réponses. "Pourquoi la guerre existe ? Pourquoi il y a des gens pauvres ? Pourquoi on détruit la planète ?" Des questions sans réponses et je trouvais que c'était un bon moyen pour que les gens s'intéressent à Mafalda".

Quino a croqué les péripéties de son héroïne de 1964 à 1973, une saga à laquelle il avait préféré mettre un point final, plutôt que de prendre le risque de se répéter.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Cartoon Xira 2021 : l'humour est plus que jamais nécessaire

Ouverture de la 60ᵉ édition de la Biennale de Venise

De la peinture sur la dernière fresque londonienne de Banksy