PUBLICITÉ

La Turquie et la Grèce cherchent à éviter un conflit en Méditerranée orientale

La Turquie et la Grèce cherchent à éviter un conflit en Méditerranée orientale
Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Turquie et la Grèce se sont entendues sur la mise en place d'un mécanisme de sécurité qui comprend la création d'un "téléphone rouge" afin d'éviter un conflit en mer et dans les airs.

PUBLICITÉ

La Grèce et la Turquie, toutes deux membres de l'OTAN, ont trouvé un accord afin d'établir une ligne directe et réduire ainsi le risque d'un conflit en Méditerranée orientale.

Dans un communiqué, le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg précise que ce "mécanisme de sécurité", conclu par des responsables militaires, comprend la création d'un "téléphone rouge" entre les deux pays "afin de faciliter la dé-confliction en mer et dans les airs".

Les tensions n'ont cessé de grimper ces derniers mois en Méditerranée orientale où la Turquie a mené des explorations dans une zone maritime riche en hydrocarbure dont la Grèce, mais aussi Chypre réclament la souveraineté. 

Cet été des manœuvres militaires rivales ont eu lieu dans la région augmentant le risque d'un conflit. 

L'Union européenne a menacé d'adopter des sanctions si la Turquie ne stoppait pas ses provocations

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Dans une posture plus géopolitique l’UE hausse le ton diplomatique

Ankara et Athènes veulent surmonter leurs différends

En Turquie, des élections municipales aux enjeux nationaux