DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le projet franco-québécois Alta Lumina voit le jour malgré le Covid-19 : une première en Europe

euronews_icons_loading
Alta Lumina
Alta Lumina   -   Tous droits réservés  Moment Factory
Taille du texte Aa Aa

Un parcours nocturne lumineux en plein cœur de la forêt. Une nouvelle activité, en plein air, qui fait du bien aux touristes après des semaines de confinement. Alta Lumina a ouvert ses portes, comme prévu, cet été, aux Gets, en Haute-Savoie. La station française a atteint son objectif malgré les contraintes inhérentes à la pandémie.

"On avait déjà des contraintes assez forte, car on devait faire travailler des gens pendant la période de confinement, donc on a dû mettre en place tous les protocoles pour pouvoir travailler en sécurité sur le site. Et ça, ça rallonge les délais de livraison sur le chantier. Et puis, sur la relation avec nos amis québécois, on a dû faire tout ça en visioconférence alors qu'il y avait beaucoup de visites sur site qui étaient prévues", explique Benjamin Mugnier, le directeur marketing et commercial de la Sagets.

La station des Gets a fait appel à Moment Factory pour mener à bien ce projet d'envergure. Cette société québécoise met la nature au cœur de ses créations. Alta Lumina est une première en Europe pour les Montréalais. Ils ont été totalement séduits par le site des Gets et rien n'aurait pu les empêcher de s'y installer, pas même le Covid-19.

"Nous avons été complètement charmés par l'environnement et la beauté naturelle du lieu. Pour nous, il était donc évident d'installer un projet Lumina, ici, aux Gets", raconte Chloé Robillard, productrice chez Moment Factory.

Alta Lumina a nécessité un an de préparation et une technologie de pointe. Cette expérience, immersive et multisensorielle, plonge les visiteurs dans un monde féerique. Malgré la pandémie, la magie opère ; dès le début du parcours, adultes et enfants embarquent instantanément dans l'aventure.

La crise du Covid-19 a fortement impacté les stations touristiques françaises. Cette collaboration franco-québécoise pourrait permettre aux Gets de relancer la fréquentation. Alta Lumina reste ouvert toute l'année. La station table sur 100 000 visiteurs d'ici l'été prochain.