La reconnaissance faciale à l'aéroport de Lyon

La reconnaissance faciale à l'aéroport de Lyon
Tous droits réservés OLIVIER CHASSIGNOLE/AFP or licensors
Tous droits réservés OLIVIER CHASSIGNOLE/AFP or licensors
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le système Mona est testé depuis quelques jours à Lyon Saint-Exupéry. Il permet de suivre un parcours dédié sans avoir à montrer ses documents.

PUBLICITÉ

L'aéroport de Lyon-Saint Exupéry innove. Depuis quelques jours, il teste une nouveau système baptisé Mona, promu par Vinci Airports. Bien qu'en ces temps de Covid, il n'y ait pas foule, l'idée est de réduire files d'attente en ayant recours à la reconnaissance faciale. Les voyageurs qui le souhaitent entrent dans le système (via une application mobile ou une borne) leur photo et documents pour suivre ensuite un parcours dédié jalonné de portiques à capteurs biométriques.

L'autorité française de protection des données s'inquiète d'un déploiement de la reconnaissance faciale dans les services publics français, mais elle a néanmoins donné son accord à ce nouveau système après avoir fait des recommandations. 

Le système Mona sera expérimenté à Lyon sur un an. Il ne sera pas obligatoire, les voyageurs pouvant toujours emprunter le parcours classique munis de leurs documents de voyage. Mais l'objectif est bien d'étendre ce système à d'autres aéroports et dans d'autres pays.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Intelligence artificielle : le recours à la surveillance de masse pourrait s'intensifier en Europe

Révéler des identités en un seul clic, c'est la promesse de sites web payants

Reconnaissance facile : le Royaume-Uni réclame le "respect des données personnelles"