DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Mouvement dans les rangs du Parlement européen après la condamnation d’Aube dorée

euronews_icons_loading
Mouvement dans les rangs du Parlement européen après la condamnation d’Aube dorée
Tous droits réservés  Παντελής Σαίτας/ 2019 ΑΘΗΝΑΪΚΟ ΠΡΑΚΤΟΡΕΙΟ ΕΙΔΗΣΕΩΝ - ΜΑΚΕΔΟΝΙΚΟ ΠΡΑΚΤΟΡΕΙΟ ΕΙΔΗΣΕΩΝ
Taille du texte Aa Aa

La condamnation du parti néonazi grec Aube dorée agite les rangs du Parlement européen. L'eurodéputé Ioannis Lagos, membre de la formation reconnue coupable de "direction et appartenance à une organisation criminelle", est sur le banc des accusés. L'élu devrait perdre son siège.

La procédure de levée d'immunité d'un parlementaire est cependant un long processus. Elle ne peut débuter qu’avec une notification des autorités nationales. Cette demande doit ensuite être validée par une commission du Parlement avant d'être approuvée par l'ensemble de l'hémicycle.

Autant d'étapes qui nécessitent du temps. C'est pourquoi certains élus grecs demandent de suspendre les droits de Ioannis Lagos. "Une décision symbolique doit être prise par le président du Parlement européen qui doit exclure Ioannis Lagos de toutes les procédures démocratiques", insiste l’eurodéputé Nick Androulakis (S&D).

Les chrétiens-démocrates s'impliquent dans cette affaire. Ils dénoncent dans une lettre envoyée au président du Parlement européen un écart de conduite de l'élu grec à l'encontre d'un membre de leur groupe. Cette procédure pourrait entrainer des pénalités et une suspension des droits de Ionannis Lagos.

La progression populiste

Si l'avenir politique semble terminé pour Aube dorée en Grèce, d'autres formations d'extrême droite poursuivent leur ascension en Europe centrale et en Europe de l'est où certains gouvernements avancent vers une voie plus autoritaire.

Pour le professeur en sciences politiques à l’université Rutgers, Roger Daniel Kelemen, c’est aux forces politiques traditionnelles de proposer de nouveaux projets. "Cela peut aller du rejet du néolibéralisme (…) ou alors proposer des politiques migratoires humaines et acceptables par tout le monde", explique-t-il. Roger Daniel Kelemen se tourne aussi vers les dirigeants de l’UE pour qu’ils s’attaquent à ces dérives.

Face aux lenteurs institutionnelles, l'eurodéputé grec pourrait poursuivre son mandat encore longtemps. Mais certains élus soulignent que la gravité des faits reconnus nécessite une procédure accélérée ce qui serait une première.