DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L’UE propose un nouveau partenariat avec l’Afrique

euronews_icons_loading
L’UE propose un nouveau partenariat avec l’Afrique
Tous droits réservés  Euronews
Taille du texte Aa Aa

L'Union européenne veut relancer ses relations avec l'Afrique. L'objectif est de changer de discours et d'attitude. Il s'agit de tourner la page de l'aide au développement pour passer à partenariat entre partenaires.

La création d'emploi est un élément fondamental de cette stratégie qui sera évoquée lors du sommet européen de jeudi et vendredi. "_Nous devons investir dans les infrastructures, la numérisation et dans l'éducation, c'est la clef si nous voulons augmenter le taux d'emploi _", insiste la Commissaire européenne en charge des Partenariats internationaux Jutta Urpilainen.

L'UE est le principal partenaire commercial de l'Afrique, mais la Chine s'impose comme un acteur majeur sur le continent. Pour investir dans les pays africains, les 27 ont mis depuis 2018 plus de 4 milliards d'euros de garanties dans des projets financés par le public et les acteurs privés. L'objectif est de créer 10 millions d'emplois d'ici 3 ans.

Au-delà des chiffres, les sociaux-démocrates du Parlement européen veulent aussi insister sur la qualité de ce nouveau partenariat avec les pays africains. Cette dimension était au coeur des discussions ces derniers jours à Bruxelles.

Aboubakar Soumahoro travaillait dans une exploitation en Côte d'Ivoire. Il est devenu syndicaliste en Italie et insiste sur le besoin de lutter contre le dumping social "qui amène une sorte de confrontation, de conflit, entre les travailleurs", explique-t-il.

La dirigeante du groupe socialiste au Parlement estime que l'UE doit mettre de côté son approche opportuniste en Afrique et maintenir ses efforts pour assurer la stabilité politique sur le continent. "Nos priorités en Europe doivent être les mêmes avec l'Afrique : l'égalité, l'Etat de droit et la démocratie", insiste Iratxe Garcia.

La pandémie de coronavirus a ralenti la mise en place de cette nouvelle stratégie. Un sommet était prévu dans le courant du mois. Cette rencontre devait cimenter les engagements annoncés mais la réunion est reportée. L'Union assure toutefois que la crise renforce le besoin de soutenir les économies des deux continents afin d'amortir la crise.