DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Macron acte la fin du Franc CFA en Afrique de l'Ouest

Macron acte la fin du Franc CFA en Afrique de l'Ouest
Tous droits réservés
AP - Diomande Ble Blonde
Taille du texte Aa Aa

Emmanuel Macron veut dépoussiérer la relation de la France avec l'Afrique. Symbole le plus frappant : l'annonce faite samedi lors de sa visite en Côte d'Ivoire : la fin du franc CFA. Cette monnaie est perçue sur le continent comme l'un des derniers vestiges de ce qu'il est de coutume d'appeler la "Françafrique". La décision a été actée par le président ivoirien Alassane Ouattara. Le président français en a profité pour rappeler sa position sur le colonialisme. "Trop souvent aujourd'hui la France est perçue avec un regard d'hégémonie où les oripeaux d'un colonialisme qui a été et qui fut une erreur profonde, une faute de la République" a déclaré le chef de l'État français.

Le Franc CFA est utilisé aujourd'hui dans treize pays d'Afrique francophone. Huit d'entre eux vont passer à une nouvelle monnaie, l'Éco : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. Mais c'est plus qu'un changement de nom. Ces pays ne seront plus obligés de déposer la moitié de leurs réserves auprès de la Banque de France. Par ailleurs, la France ne siègera plus dans les instances de gouvernance de l'Union monétaire ouest-africaine. En revanche, l'Eco restera arrimé à l'euro avec une parité fixe.

Restent des incertitudes sur le calendrier du lancement de l'Éco. L'année 2020 est évoquée. Mais beaucoup jugent cette perspective peu réaliste.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.