EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

UE : von der Leyen quitte le sommet pour se mettre en quarantaine

UE : von der Leyen quitte le sommet pour se mettre en quarantaine
Tous droits réservés YVES HERMAN/AFP or licensors
Tous droits réservés YVES HERMAN/AFP or licensors
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ursula von der Leyen a quitté le sommet européen ce jeudi pour se mettre en quarantaine, après la détection d'un cas de #COVID19 dans son équipe.

PUBLICITÉ

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a quitté le sommet des dirigeants, qui venait juste de commencer jeudi à Bruxelles, pour se mettre en quarantaine, après un cas de Covid-19 dans son équipe, a-t-elle annoncé sur Twitter.

"Je viens juste d'être informée qu'un membre de mon équipe a été testé positif au Covid-19 ce matin. J'ai moi-même été testée négative. Cependant par mesure de précaution, je quitte immédiatement le Conseil européen pour me mettre en quarantaine", a-t-elle expliqué.

Le sommet continue, a-t-on indiqué de source proche du Conseil.

Les dirigeants de l'UE sont tous arrivés masqués à Bruxelles. La Première ministre danoise Mette Frederiksen a regretté avant le début de cette réunion qu'elle n'ait pas été "organisée sous forme de vidéoconférence", selon l'agence Ritzau.

C'est la deuxième fois qu'Ursula von der Leyen, 62 ans, est contrainte de se mettre en quarantaine. Le 5 octobre, la responsable allemande s'était mise pour une journée à l'isolement, après une réunion la semaine d'avant avec une personne testée positive.

Plusieurs membres de la Commission ont aussi dû se mettre en quarantaine, en particulier le chef de la diplomatie de l'UE Josep Borrell, qui l'a annoncé mardi une semaine après un déplacement en Ethiopie.

Le président du Parlement européen, David Sassoli, avait dû le faire en mars.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Brésil : Jair Bolsonaro accusé d'avoir bénéficié d'un "faux" certificat de vaccin anti-Covid

Covid-19 : quelque 2000 corps anonymes enterrés en Californie

COVID-19 : Rishi Sunak défend son action et relativise son rôle