DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La "trêve humanitaire" vole en éclats au Haut-Karabakh

euronews_icons_loading
La "trêve humanitaire" vole en éclats au Haut-Karabakh
Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

Combien de temps la trêve humanitaire qui devait entrer en vigueur à minuit dimanche aura-t-elle été respectée ? Sans doute pas plus d'une heure. L'Azerbaïdjan et l'Arménie se rejettent la responsabilité de cette nouvelle violation de cessez-le-feu dans le Haut-Karabakh. Les habitants de la région continuent d'enterrer leurs morts, comme ce soldat inhumé à Stepanakert, la capitale.

En dehors du Haut-Karabakh, peuplé en majorité d'Arméniens, une large part de territoires alentour, ici en vert pâle, sont sous le contrôle des Arméniens.

L'armée azerbaïdjanaise a diffusé des images de matériel militaire abandonné, selon elle, par les troupes arméniennes durant le cessez-le-feu. L'Azerbaïdjan a obtenu des gains territoriaux ces trois dernières semaines sans remporter pour autant de bataille décisive. Officiellement, les séparatistes ont perdu 700 hommes et la moitié des 140 000 habitants ont été déplacés.