DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Négotiations post-Brexit : l'impasse, toujours

euronews_icons_loading
Négotiations post-Brexit : l'impasse, toujours
Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

Les contacts ne sont pas rompus - le vice-président de la Commission européenne Maros Sefcovic, s'est rendu à Londres ce lundi - mais le message du ministre britannique du Brexit aux entreprises du pays est clair : il les encourage vivement à se préparer à une sortie sans accord de l'UE à la fin de la période de transition le 31 décembre.

Michel Barnier, le négociateur européen, n'a lui pas fait le déplacement, Londres lui ayant fait savoir que ce n'était pas nécessaire à moins d'un « changement fondamental » d'approche.

« Aujourd'hui également, ajoute notre correspondant à Londres Tadhg Enright, les négociateurs en chef des deux camps, Michel Barnier et David Frost, se sont parlés, non pas en face-à-face mais par visioconférence, toujours pour discuter du format que doivent avoir les négociations. Donc les spéculations de la fin de la semaine dernière sur ceux qui doivent faire le prochain pas ou ceux qui doivent céder du terrain ont fait long feu. La date du 15 octobre, qui avait été fixée comme délai par Boris Johnson, sans que Bruxelles y n'adhère réellement, est désormais dépassée, et il ne reste que quatre semaines pour sceller un accord dans les temps, afin que le parlement britannique et les parlements européens puissent le ratifier avant la fin de l'année. C'est l'échéance à inscrire sur les agendas, mais plutôt au crayon gris qu'à l'encre indélébile. »