EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Les Emiratis n'auront plus besoin de visas pour se rendre en Israël

Les Emiratis n'auront plus besoin de visas pour se rendre en Israël
Tous droits réservés Nir Elias/NIR ELIAS
Tous droits réservés Nir Elias/NIR ELIAS
Par Laurence Alexandrowicz
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'Etat hébreu poursuit son rapprochement historique avec les Emirats arabes unis. Deux ministres émiratis ont signé des accords lors de leur première visite en Israël. Les Emiratis n'auront plus besoin de visas pour se rendre en Israël, c'est une première pour un pays arabe.

PUBLICITÉ

 A l'aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv, le moment est historique. Pour la première fois depuis la normalisation des relations entre l'Etat hébreu et les Emirats arabes unis une délégation émiratie est en Israël. La visite est courte, mais productive, avec plusieurs accords signés, comme l'exemption de visas : les Emiratis seront désormais les seuls ressortissants d'un pays arabe à pouvoir se rendre en Israël sans visa.

** "**Mon équipe m'avait préparé ces quelques lignes, "Aujourd'hui, nous sommes littéralement témoins de l'histoire en marche", et j'ai dit absolument pas ! Aujourd'hui, nous sommes en train de FAIRE l'histoire. qui perdurera sur des générations, a lancé le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou . C'est la toute première visite officielle des Émirats arabes unis en Israël. C'est la première fois depuis la signature de l'accord historique à la Maison Blanche que nous signons des accords de coopération concrets et pratiques".

 Les deux ministres émiratis ont également signé des accords sur la protection des investissements, l'aviation et la coopération scientifique.

"Je suis heureux de constater que nous avons réalisé des progrès significatifs entre nos gouvernements depuis l'accord de paix historique des Accords d'Abraham, a répondu le ministre des affaires financières Obaid Humaid Al Tayer. Les Émirats arabes unis continueront à être le leader régional en termes de réformes économiques, d'ouverture et de commerce international, de stabilité politique et de rétablissement de la paix".

 Bahreïn normalise aussi ses relations avec Israël, comme l'avaient fait l'Egypte en 1979 et la Jordanie en 1994. Les Palestiniens ont dénoncé ces accords comme une "trahison" .

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Benjamin Netanyahu dissout le cabinet de guerre israélien

Les sirènes à Tel-Aviv pour la première fois depuis des mois, Hamas "tire un barrage" depuis Gaza

MAJ: Israël annule la décision de confisquer le matériel de diffusion d'AP