DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Berlin accueille Bunny Rogers, artiste 2.0

euronews_icons_loading
Berlin accueille Bunny Rogers, artiste 2.0
Tous droits réservés  Wiki Commons
Taille du texte Aa Aa

Elle symbolise à elle seule la générations d'artistes version 2.0.

Bunny Rogers se raconte à travers des séries d'autoportraits conçus exclusivement grâce aux nouvelles technologies. Des installations librement inspirées de séries d'animation qui mettent en scène des personnages historiques décalées, comme cette Jeanne d'Arc aux accents gothiques.

Une série d'une quinzaine d'oeuvres de la trentenaire originaire du Texas sont à découvrir à Berlin, au musée d'art contemporain de l'ancienne gare de Hambourg.

"Elle s'intéresse à ce qui se passe dans la vie d'une personne au moment de la puberté", indique Gabriele Knapstein, directrice du musée d'art contemporain - gare de Hambourg. "Cette période qui se situe au collège, à 13 ou 14 ans, où l'on perd l'innocence de l'enfance. On entre dans l'âge adulte en traversant une phase d'insécurité, où on est marqué par l'influence de ce qu'on voit dans les médias. Pour nous, en tant que musée d'art contemporain, il était important de représenter la toute nouvelle génération d'artistes".

L'exposition "Autoportraits en tant que clone de Jeanne d'Arc" est à découvrir jusqu'à la fin du mois de février dans la plus ancienne des gares berlinoises.