EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Emmanuel Macron veut renforcer le contrôle aux frontières

Emmanuel Macron veut renforcer le contrôle aux frontières
Tous droits réservés GUILLAUME HORCAJUELO / POOL/EPA
Tous droits réservés GUILLAUME HORCAJUELO / POOL/EPA
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les effectifs seront doublés, a indiqué le président français, qui veut aussi refonder l'espace Schengen.

PUBLICITÉ

Emmanuel Macron veut renforcer le contrôle aux frontières. Dans un contexte marqué par le retour des attentats, le président français a annoncé ce jeudi un doublement des effectifs qui y sont déployés, lors de son déplacement au Perthus, et plaide pour la refonte de l'espace Schengen.

"Je suis favorable, et je porterai en ce sens des premières propositions au Conseil de décembre", indique-t-il, "à ce que nous refondions en profondeur Schengen, pour en repenser l'organisation, pour intensifier notre protection commune aux frontières avec une véritable police de sécurité aux frontières extérieures de l'espace, en renforçant aussi l'intégration de nos règles et en réussissant à construire aussi un fonctionnement conjoint de nos ministres en charge de l'Intérieur et de la sécurité pour que l'Europe fonctionne de manière beaucoup plus intégrée sur ce sujet".

Les effectifs déployés aux frontières passeront de 2 400 à 4 800, a indiqué le chef de l'Etat français, qui compte "intensifier" la lutte contre l'immigration clandestine.

Une annonce qui intervient une semaine après l'attaque de Nice, qui avait fait trois morts, et trois jours après les attentats revendiqués par le groupe Etat Islamique qui ont endeuillé la ville de Vienne en Autriche.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Une stratégie pour ranimer l’espace Schengen

Emmanuel Macron a accepté la démission de Gabriel Attal

France : le puzzle des solutions possibles après l'impasse des législatives