DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Elections : Donald Trump, de plus en plus isolé, en plein activisme juridique

euronews_icons_loading
Elections : Donald Trump, de plus en plus isolé, en plein activisme juridique
Tous droits réservés  Frank Rumpenhorst/(c) Copyright 2020, dpa (www.dpa.de). Alle Rechte vorbehalten
Taille du texte Aa Aa

La mauvaise foi jusqu'au bout... De plus en plus isolé, Donald Trump continue de lancer sans preuve ses accusations de fraude. Envers et contre tout, l'équipe du président sortant veut convaincre du fait que les délais pour recompter les bulletins sont dépassés.

Louis Caldera - Avocat dans l'administration Obama : "Il y a des questions sur qui a changé ces délais. Était-ce le législateur, était-ce une commission électorale, était-ce un tribunal, et si c'était un tribunal, ce tribunal a-t-il abusé de ses pouvoirs en vertu de la constitution de l'État ou de la constitution fédérale pour modifier ces délais? . Et c'est ainsi qu'ils essaient de tirer parti de ces affaires, en essayant de les faire passer du niveau de l'État au niveau fédéral, afin de pouvoir les soumettre, espèrent-ils, aux juges fédéraux nommés par Trump."

Les procédures principales ont été lancées dans les États-clé de Géorgie, du Nevada, du Michigan et de Pennsylvanie - les derniers États à annoncer leurs résultats.

Il y a vingt ans, la course entre George Bush et Al Gore avait été gagnée après qu'une bataille juridique sur la Floride était allée jusqu'à la Cour suprême - mais les juristes ne s'attendent pas à ce que la même chose se produise cette fois.

Amy Dacey - Directrice exécutive du Sine Institute of Policy & Politics : "2000 est probablement l'élection qui revient le plus à l'esprit quand on parle de la Cour suprême. La Cour suprême avait revu la décision de la Cour suprême de Floride et avait émis son avis le 12 décembre et c'était juste avant la date limite pour nommer les grands électeurs. Donc même si l'équipe de Trump essaie de retarder cette décision, de la transmettre aux grands électeurs puis de la certifier au congrès, il ne peut pas juste passer le relais à la Cour suprême et dire que cette élection était injuste."

A Washington, Jack Parrock : _"Trump dit qu'il va se battre jusqu'à la Cour suprême. Mais on ne sait pas si toutes les poursuites qu'il intente vont aller jusque là et même si l'une d'entre elles serait capable de changer le résultat de l'élection". _