DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le doute instillé par Trump fait recette, des élus inquiets pour leurs centres de dépouillement

euronews_icons_loading
Un manifestant pro-Trump et membre des "Proud Boys", Las Vegas, Nevada, 5 novembre 2020
Un manifestant pro-Trump et membre des "Proud Boys", Las Vegas, Nevada, 5 novembre 2020   -   Tous droits réservés  AFP vidéo
Taille du texte Aa Aa

Donald Trump et ses soutiens instillant le doute continuellement, plusieurs centres de dépouillement sont le siège de manifestants pro-Trump et pro-Biden, notamment ici à Philadelphie, en Pennsylvanie, état électoralement clef de cette présidentielle.

"La corruption est très répandue dans les États-clefs. Ils ont stoppé les élections le soir du scrutin, ainsi ils ont pu s'arrêter pour aller chercher de faux bulletins de vote afin de pouvoir gagner", explique une électrice de Donald Trump.

"Je suis ici parce que la démocratie américaine est en danger. Et nous avons une administration qui a déclaré avec audace qu'elle allait ignorer les véritables résultats de cette élection et tenter de la voler à celui qui est le gagnant correct pour moi" explique une électrice de Joe Biden.

A Philadelphie, la police a même arrêté deux hommes qui préparaient une attaque armée contre un centre de dépouillement hier soir. Dans leur véhicule, des fusils d'assaut, des messages complotistes proche de ceux de QAnon.

Dans plusieurs états comme au Nevada, à Las Vegas, en Arizona, à Phoenix, des élus s'inquiètent.

Ils craignent pour la sécurité de leurs équipes de dépouillement face à des groupes comme les "Prouds boys" ou de simples partisans de Trump, rassemblés et armés.