DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Aveiro au Portugal, ville-laboratoire pour les nouvelles technologies

euronews_icons_loading
euronews
euronews
Taille du texte Aa Aa

À première vue, personne ne se douterait qu'Aveiro, surnommée la petite Venise portugaise, est une ville-laboratoire. Les canaux et bateaux typiques y cohabitent avec un parc de tests numériques de 5 km², des kilomètres de liaisons par fibre optique, des unités radio reconfigurables, un réseau 5G expérimental et de nombreux capteurs.

"Élaborer des scénarios d'utilisation d'internet"

La création de ce premier laboratoire vivant mis en place au Portugal est l'un des volets du projet AVEIRO STEAM CITY qui fait partie des Actions innovatrices urbaines.

Paulo Perreira travaille pour l'entreprise Altice Labs qui participe à cette initiative : "L'utilisation d'internet par M. tout le monde ne représente aucun défi aujourd'hui ; mais l'enjeu pour nous, c'est de travailler sur l'élaboration de scénarios d'utilisation qui peuvent avoir un sens pour les municipalités et l'industrie et qui constituent de nouvelles opportunités commerciales," souligne-t-il.

16 km de fibre optique ont été déployés dans le cadre de ce projet qui impliquent 34 entreprises des technologies de l'information et de la communication. Son budget total atteint 6,1 millions d’euros dont 4,89 délivrés par la politique européenne de cohésion.

Des applications en lien avec la 5G

L'une des applications qui s'appuie sur le réseau expérimental 5G d'Aveiro concerne le sport : pour améliorer les performances des athlètes, la start-up italienne Biometrica a développé des biocapteurs placés sur les vêtements de sport qui fournissent des informations sur les données biométriques et les envoient sur le cloud.

"À Aveiro, l'un des points-clés, c'est la connectivité 5G et nous en avons besoin car nous transférons une énorme quantité de données et nous devons les transférer en temps réel à haut débit," indique Manfredo d'Alessandro Caprice, président du Conseil d'administration Biometrica.

Lors de la Tech Week qui a eu lieu du 12 au 18 octobre à Aveiro, la ville est devenue une vitrine d'applications dans les domaines de la mobilité, l'environnement et l'énergie.

La start-up EVA Drones, par exemple, a utilisé le chien-robot de l'entreprise américaine Boston Dynamics pour acheminer un échantillon de sang jusqu’à un drone qui le transporte vers un autre laboratoire.

"Les emplois de demain"

AVEIRO STEAM CITY veut aider les entreprises à recruter sur place dans la science, la technologie, l'ingénierie, les arts et les mathématiques afin de contribuer au développement de l'économie locale.

"Nous avons besoin de personnes avec des qualifications en électronique, en programmation de logiciels et nous trouvons ces profils à Aveiro," insiste Olivier Le Lann, PDG d'EVA Drones.

Donc nous aimerions installer à Aveiro, un centre dédié aux robots et aux drones pour les étudiants de master et de doctorat dans l'idée de créer ici les emplois de demain."

Le projet s'appuie sur l'offre éducative de l'université d'Aveiro pour faire éclore toute une gamme de nouveaux talents.

Journaliste • Aurora Velez