DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Dernière ligne droite avant le deuxième tour de la présidentielle en Moldavie

euronews_icons_loading
Dernière ligne droite avant le deuxième tour de la présidentielle en Moldavie
Tous droits réservés  Euronews
Taille du texte Aa Aa

C'est la dernière ligne droite en Moldavie : dimanche, les électeurs vont choisir entre le président sortant Igor Dodon et une ancienne Première ministre. A 48 ans, Maïa Sandu est arrivée en tête du premier tour de la présidentielle début novembre. Igor Dodon a rassemblé quelques centaines de partisans dans la capitale, Chisinau. Après le calme relatif du premier tour, l'heure est aux hostilités entre les deux candidats.

Sur un stand, à quelques mètres du rassemblement de Igor Dodon, les volontaires du parti de Maia Sandu distribuent des tracts et des journaux. Après son avance au premier tour, elle nous a parlé des prochaines étapes, si elle est à nouveau victorieuse.

"Il y a beaucoup de gens qui veulent partir, regrette Maia Sandu, candidate à la présidence moldave. Ils sont toujours dans le pays mais ils veulent émigrer parce qu'ils ne voient pas d'avenir en Moldavie. Nous essayons donc de prouver aux gens qu'il peut y avoir une gestion et une administration décentes du pays et que l'on peut résoudre des problèmes basiques afin que les gens retrouvent la confiance dans l'État".

Les deux candidats promettent une Moldavie meilleure et plus prospère. Mais là où ils diffèrent, c'est que la candidate Maia Sandu veut des liens plus étroits avec l'UE sans perdre ceux avec la Russie, tandis que le président sortant Igor Dodon veut des liens plus étroits avec Moscou, sans perdre ceux avec l'UE. Dimanche, c'est aux citoyens moldaves de choisir. Un choix décisif pour l'avenir de leur pays et de toute la région.