DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Prudents déconfinements en Angleterre et en Espagne

euronews_icons_loading
Les masques, un article très en vue cet hiver - Canterbury (Angleterre), le 23/11/2020
Les masques, un article très en vue cet hiver - Canterbury (Angleterre), le 23/11/2020   -   Tous droits réservés  BEN STANSALL/AFP or licensors
Taille du texte Aa Aa

Un déconfinement prudent s'amorce dans plusieurs pays européens.

Grande-Bretagne

Les autorités britanniques disent percevoir une sortie de crise, mais pas avant plusieurs mois. D'ici là, les restrictions vont être progressivement assouplies.

Ainsi, en Angleterre, après 4 semaines de confinement, les magasins non-essentiels et les salles de sport pourront rouvrir début décembre. Certains pubs et restaurants également.

En fait, tout sera décidé au niveau local, en fonction de l'incidence du virus.

S'appuyant sur la campagne menée à Liverpool, le gouvernement compte aussi engager des programmes de dépistage massif dans les zones classées à risque "très élevée".

Enfin, Boris Johnson a salué la perspective d'un vaccin développé par un laboratoire britannique, tout en se gardant de crier victoire trop vite.

"2020 aura été, à bien des égards, une année tragique, a reconnu le Premier ministre britannique. De nombreuses personnes ont perdu un proche, ou bien se retrouvent ruinés financièrement. L'hiver sera encore difficile, et ce Noël ne sera pas un Noël normal. Le chemin est encore long jusqu'au printemps., mais nous avons franchi une étape et l'issue est en vue."

Mais la stratégie de Boris Johnson est critiquée par l'opposition. Keir Starmer, le leader du parti travailliste, s'est exprimé ce lundi au parlement.

"Le Premier ministre propose un retour à un système à trois niveaux ; c 'est risqué, a-t-il déclaré. On a bien vu que ce système à trois niveaux n'avait pas fonctionné la dernière fois. Tous les indicateurs sont progressivement passés au rouge ! Et cela nous a conduit à un reconfinement dans tout le pays."

Espagne

Pendant ce temps, la Catalogne commence à se déconfiner. Cette région d'Espagne avait été la première fermer complètement bars et restaurants à la mi-octobre, face à la deuxième vague épidémique. Elle est aujourd'hui la première à autoriser leur réouverture.

Un couvre-feu nocturne reste cependant en vigueur.

France

Enfin, en France, le président Emmanuel Macron doit s'exprimer ce mardi sur un futur assouplissement de certaines mesures.

Les petits commerçants espèrent pouvoir rouvrir rapidement et sauver en partie la période habituellement faste précédent Noël.