Afghanistan : la communauté internationale revoit son aide à la baisse

Afghanistan : la communauté internationale revoit son aide à la baisse
Tous droits réservés DENIS BALIBOUSE/AFP
Tous droits réservés DENIS BALIBOUSE/AFP
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La communauté internationale a revu à la baisse l'aide fournie à l'Afghanistan, à l'issue de la conférence des donateurs qui avait lieu à Genève.

PUBLICITÉ

La communauté international a abaissé le niveau de l'aide fournie à l'Afghanistan.

La conférence des donateurs s'est achevée ce mardi à Genève : elle a permis de réunir plus de 10 milliards d'euros, soit deux de moins qu'en 2016, dans un contexte marqué par l'incertitude. Le dialogue entre Kaboul et les Talibans est au point mort et la situation sécuritaire se dégrade, alors que la pandémie de Covid-19 a fragilisé les dotations.

" Nous voulons aider à construire un Afghanistan souverain, unifié et démocratique, sur la voie de la prospérité et de l'autonomie", indique Josep Borrell, chef de la diplomatie européenne. "La trajectoire de l'Afghanistan, à l'avenir, doit préserver les droits humains et les avancées démocratiques acquis depuis 2001, notamment en ce qui concerne les droits des femmes et des enfants. Comme l'a souligné le Conseil de sécurité des Nations unies, toute tentative de restauration d'un exécutif islamique aurait un impact sur notre engagement politique et financier".

Le conflit avec les Taliban s'enlise depuis près de deux décennies : il a poussé plus de 300 000 ressortissants sur les chemins de l'exil depuis le début de l'année.

Et le retrait d'une partie des forces américaines annoncées par Donald Trump affaiblit un peu plus les autorités locales.

Ces dernières semaines, les attaques se sont multipliées : ce mardi, l'explosion de bombes, qui n'a pas été revendiquée, a fait une quinzaine de morts dans la province de Bamiyan, au centre du pays, deux jours après des attaques meurtières qui ont endeuillé la capitale afghane.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

UE : le système de récompense de TikTok Lite menacé d'être suspendu

Elections européennes, la campagne électorale s'ouvre officiellement en Italie

Géorgie : 20 000 personnes contre la "loi russe"