DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Un nouveau plan européen pour favoriser l’intégration des migrants

euronews_icons_loading
Un nouveau plan européen pour favoriser l’intégration des migrants
Tous droits réservés  Emilio Morenatti/AP
Taille du texte Aa Aa

C'est un nouveau plan d'action pour l'intégration des migrants. La Commission européenne a présenté mardi sa nouvelle stratégie. Elle souligne que ces propositions ne sont valables que pour les personnes qui peuvent rester en Europe.

L'institution ajoute que pour réussir il faut des efforts à la fois des personnes concernées mais aussi des sociétés qui accueillent. "Les attentes concernent tout le monde. Tout le monde a des droits et tout le monde a des obligations", insiste la Commissaire européenne en charge des Affaires intérieures Ylva Johansson.

La Commission présente quatre domaines d'action où la discrimination est souvent plus importante. En matière d'éducation il s'agit de reconnaître les qualifications. Sur le marché du travail l’objectif est de mieux reconnaître les compétences. Les Etats membres devraient aussi faciliter les accès aux soins et l’accès à des logements abordables.

Environ 34 millions d'habitants dans les Etats membres sont nés en dehors de l'UE, soit près de 8% de la population. Pour la Commission cette intégration est nécessaire pour faire face au défi d'une population européenne vieillissante. Mais l'institution souligne que cette stratégie est aussi fondamentale pour la cohésion de la société. "Ce sont l'intégration et l'inclusion qui peuvent nous aider à lutter contre la xénophobie, l'exclusion, la radicalisation", souligne Margaritis Schinas, vice-président de la Commission.

Pour les ONG la stratégie est un pas dans la bonne direction mais elles regrettent le manque de mesures juridiquement contraignantes et le manque d'engagements concrets. "L'ambition est là, les mots sont là, ils veulent un changement, plus d'inclusion mais comment? Comment s'assurer que la représentation des réfugiés et des migrants sera prise en compte? Comment faire respecter l'égalité des genres?", s’interroge Anila Noor, directrice de l’ONG New Women Connectors.

Pour la Commission cette stratégie complète le nouveau pacte sur la migration et l'asile qui entend renforcer les contrôles aux frontières et les renvois vers les pays d'origine.