Accord commercial post-Brexit : pessimisme à 5 semaines de l'ultimatum

Accord commercial post-Brexit :  pessimisme à 5 semaines de l'ultimatum
Tous droits réservés Olivier Hoslet/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Accord commercial post-Brexit : le négociateur de l'UE Michel Barnier est arrivé à Londres pour les discussions de la dernière chance. Mais le pessimisme règne à 5 semaines de l'ultimatum.

PUBLICITÉ

C'est la lassitude et l'inquiétude qui dominent, alors que Michel Barnier est arrivé hier soir à Londres pour finaliser l'accord commercial post-Brexit avec le Royaume-Uni. Le négociateur en chef de l'UE est très pessimiste, tant les discussions sont difficiles. Londres quitte la zone commerciale et douanière de l'Europe dans cinq semaines, mais les négociations bloquent sur l'accès des pêcheurs européens aux eaux britanniques, et les garanties réclamées aux Britanniques en matière de concurrence.

David Frost, le négociateur britannique croit encore à un accord possible, s'il respecte la souveraineté du Royaume Uni, écrit il dans un tweet.

Le problème, c'est que le temps presse ; l'accord doit entrer en vigueur le 1er janvier prochain, jour où le Royaume Uni cessera définitivement d'appliquer les normes européennes. Sans accord à cette date, plane le risque d'un nouveau choc économique, qui viendrait s'ajouter à celui provoqué par la pandémie.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Irlande du Nord : après deux ans de tumultes, le parlement va reprendre du service

Irlande du Nord : vers une levée du blocage des institutions

Le gouvernement britannique accusé de faire peur aux citoyens de l'UE pour qu'ils quittent le pays