DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Royaume-Uni débute les vaccinations anti-Covid-19, une première en Europe

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Le Royaume-Uni débute les vaccinations anti-Covid-19, une première en Europe
Tous droits réservés  AP Photo/Frank Augstein, Pool
Taille du texte Aa Aa

Une première vaccination anti-Covid-19 très médiatique : Margaret Keenan, 90 ans, a été le visage du lancement de la campagne nationale de vaccination au Royaume-Uni. La nonagénaire est la première au monde à avoir reçu l'injection du vaccin de Pfizer et BioNTech. Elle a encouragé tout le monde à suivre son exemple.

"Je dirais qu'il faut foncer. Allez-y parce que c'est gratuit et que c'est la meilleure chose qui soit arrivée jusque-là. C'est tout ce que j'ai à dire. Si je peux le faire, vous le pouvez aussi. C'est une maladie terrible. Nous voulons donc nous en débarrasser. Donc, il faut faire tout ce qui peut aider.", a déclaré la nonagénaire hospitalisée à Coventry, dans le centre de l'Angleterre.

La plupart des Britanniques devra toutefois attendre 2021 pour se faire vacciner. Priorité a été donnée aux résidents et au personnel des maisons de retraite. Suivront ensuite les soignants et les plus de 80 ans.

"Cela va progressivement faire une énorme différence"

En visite dans un hôpital, le Premier ministre Boris Johnson, a salué une grande avancée. "Cela se passe dans tout le Royaume-Uni, en Écosse, en Irlande du Nord et au Pays de Galles et en Angleterre. Les gens se font vacciner pour la première fois et cela va progressivement faire une énorme différence. Mais j'insiste sur le terme "progressivement" parce que, vous savez, nous n'en sommes pas encore là. Nous n'avons pas encore vaincu ce virus", a-t-il rappelé.

Ailleurs en Europe, plusieurs pays se préparent également à des campagnes de vaccination massive, comme ici en Allemagne, ce sera le cas aussi en Belgique, en France ou encore en Espagne. De quoi donner l'espoir d'opérer un tournant dans la lutte contre la pandémie, au moment où le continent a passé le cap des 20 millions de cas.