DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Explosion de Beyrouth : le Premier ministre Hassan Diab inculpé

euronews_icons_loading
Explosion de Beyrouth : le Premier ministre Hassan Diab inculpé
Tous droits réservés  Dalati Nohra/Lebanese Government via AP, File
Taille du texte Aa Aa

Au Liban, le Premier ministre démissionnaire Hassan Diab et trois ex-ministres ont été inculpés pour "négligence" dans l'enquête sur l'explosion dévastatrice au port de Beyrouth.

Quatre mois après le drame ce sont les premières inculpations d'hommes politiques. Le juge Fadi Sawan en charge du dossier commencera à interroger Hassan Diab ce lundi, puis les jours suivants ce sera au tour de l'ancien ministre des finances, Ali Hassan Khalil, et des ex-ministres des travaux Youssef Fenianos et Ghazi Zaayter.

Le bureau de Hassan Diab a immédiatement réagi, affirmant que ce dernier avait "la conscience tranquille". "Il est sûr d'avoir les mains propres et d'avoir géré le dossier (...) de manière responsable et transparente. Ce ciblage surprenant va au-delà de la personne et attaque le poste (de Premier ministre) en tant que tel."

Il a accusé le juge Sawan d'avoir "violé la Constitution et contourné le Parlement", ajoutant que M. Diab avait "fourni toutes les informations dont il disposait concernant ce dossier".

C'est la première fois qu'un Premier ministre en exercice est inculpé dans le cadre de ses fonctions au Liban. M. Diab a démissionné quelques jours après le drame, sous la pression de la rue, mais il continue aujourd'hui de gérer les affaires courantes en attendant la formation d'un nouveau gouvernement par Saad Hariri.

La déflagration du 4 août dernier a été déclenché après un incendie dans un entrepôt abritant depuis des années des tonnes de nitrate d'ammonium sans précaution Plus de 200 personnes ont été tuées et 6 500 blessés.