DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Au Portugal, le Noël solidaire prime sur les festivités

euronews_icons_loading
Au Portugal, le Noël solidaire prime sur les festivités
Tous droits réservés  Euronews
Taille du texte Aa Aa

Ce Noël n'aura sûrement pas la saveur des précédents au Portugal, comme dans d'autres pays européens. La crise sanitaire oblige chacun à revoir la façon dont il pourra célébrer les fêtes de fin d'année.

A Vila Nova de Gaia, dans le nord du Portugal, le village de Noël avec ses carrousels, sa patinoire et sa grande roue a laissé la place à une parade en camion, avec distribution de cadeaux à la clé.

Et pour les plus grands, l'heure n'est pas forcément à la légèreté, alors la mairie a décidé de consacrer les 350 000 euros d'habitude alloués aux animations, à ceux qui ont perdu le plus de revenus en raison de la pandémie de Covid-19.

"En ce moment, il y a de forts besoins suscités par la pandémie", indique Eduardo Vítor Rodrigues, maire de Vila Nova de Gaia, "en raison des licenciements, du chômage, de la perte de revenus, qui justifient le transfert de cet argent et d'autres fonds pour constituer un ensemble d'aides, comme celle pour payer son loyer, l'urgence sociale, ou les colis alimentaires destinés aux familles dans le besoin. Ainsi, nous n'utilisons pas l'argent pour un village d'animations, mais nous sommes animés de ce même esprit de Noël, en essayant de résoudre ce problème de taille auquel les gens sont confrontés".

La mairie a décidé de distribuer 3000 colis de Noël, avec le soutien d'un partenaire privé : des lots de nourriture pour les familles les plus démunies, dont les salaires peinent à couvrir les charges courantes.

"Je fais le ménage pour des entreprises", explique Adelaide Silva, une bénéficiaire; "malheureusement, mon mari a une pension d'invalidité, qui est faible, et qui ne couvre en gros que le loyer".

"L'an prochain, les habitants de Vila Nova de Gaia espèrent qu'ils pourront fêter Noël sur la place et profiter des animations qui y sont installées d'habitude au moment des fêtes", conclut Filipa Soares, correspondante d'Euronews au Portugal.