EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Covid-19 : les promesses du dépistage par gargarisme

Un homme effectue un test Covid-19
Un homme effectue un test Covid-19 Tous droits réservés Jarba, CC BY 3.0, via Wikimedia Commons
Tous droits réservés Jarba, CC BY 3.0, via Wikimedia Commons
Par Euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Plus simple et moins cher que le test PCR, le dépistage par gargarisme consiste à se gargariser la bouche avec une petite quantité d’eau pendant une trentaine de secondes. Cette méthode est développée en République tchèque.

PUBLICITÉ

En dépit de la pandémie, l'orchestre philharmonique tchèque poursuit ses concerts. Le public n'est certes pas présent dans la salle mais peut suivre les représentations sur Internet grâce à une caméra braquée sur la scène où les musiciens jouent sans masque après s'être fait tester. 

Plus simple et moins cher que le test PCR

Beaucoup d'entre eux ont adopté une nouvelle méthode de dépistage au Covid-19 : le test par gargarisme, plus simple et moins cher que le nasopharyngé. Il consiste à se gargariser la bouche avec une petite quantité d’eau pendant une trentaine de secondes.

"V_ous pouvez le faire à la maison, c'est l'avantage, et en plus cela ne fait pas mal au nez_", dit un musicien.

"Je trouve ce test bien plus agréable et plus respectueux de la personne", ajoute un autre.

Vous pouvez le faire à la maison, c'est l'avantage, et en plus cela ne fait pas mal au nez.

Conservation à température ambiante

L'échantillon d'eau gargarisée est recueilli dans un récipient qui comporte un numéro d'identification. La personne testée rentre sur un site en ligne toutes les informations nécessaires avant de déposer son test au laboratoire. Les résultats peuvent être connus en quelques heures.

Cette nouvelle méthode d'auto-test a été développée par des scientifiques tchèques. Pour les chercheurs, elle est aussi fiable que le test nasopharyngé classique :

"Le tube à essai contient une poudre qui aide à stabiliser le virus pendant plusieurs jours à température ambiante. C'est la principale différence par rapport aux autres tests COVID-19, où les échantillons doivent être transportés et conservés à basse température", souligne Marian Hajduch, le directeur de l'Institut de de médecine moléculaire et translationnelle.

Le tube à essai contient une poudre qui aide à stabiliser le virus pendant plusieurs jours à température ambiante. C'est la principale différence par rapport aux autres tests COVID-19.
Marian Hajduch
Directeur de l'Institut de de médecine moléculaire et translationnelle

Ce programme de recherche a été financé par l'EATRIS, l'Infrastructure européenne pour la Médecine Translationnelle.

Jiri Skacel, Euronews Prague : Les membres de l'orchestre philharmonique tchèque sont satisfaits des tests. Désormais, ces tests de gargarisme peuvent être distribués librement partout.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les scientifiques de l’UE demandent de consacrer 3 % du PIB à la recherche

Disparition du petit Emile : les ossements de l’enfant ont été retrouvés

Brésil : Jair Bolsonaro accusé d'avoir bénéficié d'un "faux" certificat de vaccin anti-Covid