DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'Algérie exige de la France "la totalité" de ses archives

Access to the comments Discussion
Par euronews avec AFP
euronews_icons_loading
L'Algérie exige de la France "la totalité" de ses archives
Tous droits réservés  Toufik Doudou/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Il y a trois ans, en visite officielle en Algérie, le président français Emmanuel Macron prônait un partenariat d'égal à égal avec son ancienne colonie. Aujourd'hui l'épineuse question de l'accès aux archives de la période coloniale (1830-1962) est remise en avant. L'Algérie exige de la France qu'elle lui remette "la totalité" des archives la concernant, a affirmé lundi le directeur des archives algériennes, Abdelmadjid Chikhi.

"Les demandes de la partie algérienne sont claires et ne nécessitent pas de concertations", a-t-il- insisté, ajoutant que "la question est immuable car le passé ne saurait être effacé ou oublié".

En juillet dernier, Abdelmadjid Chikhi a été désigné par le président algérien Abdelmadjid Tebboune pour travailler sur les questions mémorielles entre les deux pays, de concert avec l'historien français Benjamin Stora.

Une cérémonie avait également été organisée pour le rapatriement de 24 crânes de résistants à la colonisation française rendus par la France.

Si Paris a restitué à l'Algérie une partie des archives qu'elle conserve, elle a gardé la partie concernant l'histoire coloniale et qui relève, selon elle, de la souveraineté de l'Etat français. L'accès aux archives de la colonisation, déménagées en France après l'indépendance de l'Algérie en 1962, est une des principales revendications des anciens combattants algériens.