PUBLICITÉ

Victimes de la nouvelle variante du Covid-19, des centaines de camions sont coincés à Douvres

Victimes de la nouvelle variante du Covid-19, des centaines de camions sont coincés à Douvres
Tous droits réservés SALVATORE DI NOLFI/AP
Tous droits réservés SALVATORE DI NOLFI/AP
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Londres et Paris tentent de trouver une solution pour débloquer les échanges commerciaux, alors que la France a fermé sa frontière. Les camions coincés à Douvres sont les premières victimes de la nouvelle variante du Covid-19 apparue en Grande-Bretagne.

PUBLICITÉ

Des centaines de camions attendant de sortir de la Grande-Bretagne ont été contraints de se garer pendant la nuit, la France ayant décidé de fermer sa frontière. Pendant ce temps, l'UE cherche une solution commune face à la nouvelle variante du Covid-19 au Royaume-Uni.

Il serait jusqu'à 70 % plus contagieux mais rien ne prouve qu'il soit plus mortel.

Dans ce contexte les Britanniques craignent des pénuries de nourriture et de médicaments, même si le Premier ministre se veut rassurant. "Je répète que ces retards ne s'appliquent qu'à un très faible pourcentage des denrées alimentaires entrant au Royaume-Uni, a déclaré Boris Johnson, Premier ministre britannique, et comme l'ont dit les supermarchés britanniques, leurs chaînes d'approvisionnement sont solides... faites vos achats normalement".

Boris Johnson s'est entretenu avec Emmanuel Macron, lui même à l'isolement depuis qu'il est malade du Covid-19. Les deux dirigeants cherchent à débloquer le flux des échanges commerciaux aussi vite que possible. Le président français demande à ses concitoyens rentrant d'outre-Manche pour les fêtes de réaliser un test PCR.

Pendant ce temps les chauffeurs de camions prennent leur mal en patience. "Nous ne savons pas si ce qui se passe est destiné à protéger les gens du virus ou les gens qui font de la politique, ironise David King, chauffeur de camion de Birmingham. **Il s'agit probablement d'un mélange des deux. **Nous espérons rentrer à la maison pour Noël. On va attendre sans bouger les décisions qui seront prises aujourd'hui".

Le nombre de pays ayant imposé des interdictions sur les vols britanniques s'élève à plus de 40, dont l'Espagne, destination de vacances prisée. Les restrictions s'étendent parfois à d'autres pays où la nouvelle souche a été détectée, comme l'Afrique du sud et le Danemark.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Royaume-Uni : Rishi Sunak annonce la tenue d'élections générales le 4 juillet

Charles III a déjà commencé un traitement contre son cancer

Irlande du Nord : Rishi Sunak et Leo Varadkar à Belfast pour "un jour historique"