EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

En maison de retraite, la "dog thérapie" soulage les résidents

En maison de retraite, la "dog thérapie" soulage les résidents
Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par Laurence Alexandrowicz
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

A New York le Hebrew Home propose depuis 20 ans la compagnie de chiens aux résidents. La "dog thérapie" est encore plus utile pendant le confinement.

PUBLICITÉ

Zeus est un chien pas comme les autres. Le bichon est le chouchou des résidents de la maison de retraite Hebrew Home, à New York. Jeff, 80 ans, attend impatiemment sa visite quotidienne. Depuis 20 ans, l'établissement pratique la thérapie canine. 

"Les résidents ont peu de contact, explique Catherine Farrell, chef des activités thérapeutiques . Et donc avec les chiens, ils peuvent les toucher et ils peuvent avoir cette sensation tactile qu'ils désirent tellement et qui leur manque tant".

Deux nouvelles recrues sont arrivées : Redwood et Kida doivent être formés.

"C'est vraiment une joie de voir le visage des résidents s'illuminer lorsque nous frappons à leur porte et que nous disons : "J'ai un visiteur, et puis ils voient qui c'est et ils sont heureux, ajoute Catherine Farrell, et tout leur comportement change."

Le dogue allemand Marley a ses habitudes avec Elizabeth, qui se remet d'un accident cérébral. Cet échange est essentiel, car le confinement a isolé ces personnes, privées de leur famille. Contre quelques caresses, Marley et Zeus sont un médicament efficace.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Danemark : l'incendie dans les bureaux du géant pharmaceutique Novo Nordisk est maîtrisé

Le gouvernement sud-coréen durcit le ton face à la démission massive des jeunes médecins

Allemagne : au zoo de Berlin, les animaux raffolent des sapins de Noël