DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'Europe centrale à l'heure du vaccin

euronews_icons_loading
L'Europe centrale à l'heure du vaccin
Tous droits réservés  Petr David Josek/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Face à la résurgence de la pandémie, des restrictions sanitaires sont entrées en vigueur ce dimanche en Tchéquie. Jusqu'au 10 janvier, seuls les pharmacies, les épiceries et les supermarchés resteront ouverts. L'état d'alerte est à son niveau maximal. Depuis le début de la pandémie, plus de 11 000 personnes sont décédées du Covid-19. Les rues du centre de Prague habituellement bondées sont étrangement calmes, y compris sur le Pont Charles.

En Autriche, rentrée dans un troisième confinement, une femme de 84 ans a reçu la première le vaccin. "Elle se sent comme quelqu'un qui va pouvoir revoir sa famille et ses petits-enfants. Elle va pouvoir mener à nouveau une vie normale" s'est réjoui le chancelier Sebastian Kurz. Le chancelier autrichien insiste : la vaccination, c'est "le début de la victoire contre la pandémie".

Les personnels soignants ont été les premiers vaccinés en Roumanie. La campagne à l'échelle nationale ne débutera pas avant mars. La toute première vaccinée ce dimanche a été l'infirmière qui avait pris en charge le premier Roumain détecté positif au Covid au printemps dernier. Elle est sortie de l'hôpital avec son carnet de vaccination à jour.

Les dirigeants veulent montrer l'exemple en Slovaquie. Le président et les ministres ont été vaccinés ce dimanche ainsi que des centaines de personnels de santé. 150 000 vaccins seront disponibles courant janvier.

Enfin, en Slovénie, le premier vacciné est le pensionnaire d'un Ehpad. Dès ce lundi, les restrictions sont assouplies. Avant la prochaine réouverture des écoles, une campagne massive de dépistage du corps enseignant et des éducateurs est prévue.