DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Verbier : des skieurs britanniques filent à l'anglaise pour échapper à la quarantaine

Archives : des skieurs dans la station de Verbier, le 30 octobre 2020
Archives : des skieurs dans la station de Verbier, le 30 octobre 2020   -   Tous droits réservés  Jean-Christophe Bott/AP Photo
Taille du texte Aa Aa

Ils ont, comme qui dirait, filé à l'anglaise. Environ 200 Britanniques, qui s'étaient rendus dans la station suisse de Verbier pour profiter de ses pistes enneigées, se sont éclipsés au beau milieu de la nuit pour échapper à la quarantaine.

Depuis la confirmation du nouveau variant du coronavirus au Royaume-Uni, le gouvernement suisse impose un confinement total de dix jours aux visiteurs britanniques.

À Verbier, certains sont partis dès l'annonce de la quarantaine et d'autres ont choisi le prolonger leur séjour. Mais au bout d'une journée de quarantaine, la moitié des 420 vacanciers britanniques restés sur place a pris la poudre d'escampette en pleine nuit, a révélé le journal SonntagsZeitung.

Difficile de leur en vouloir, reconnaît, indulgent, Jean-Marc Sandoz, le chargé de communication de la commune de Bagnes où est en partie implantée la station de Verbier.

« Dans la plupart des cas, la quarantaine était intenable. Imaginez rester à quatre dans une chambre d'hôtel de 20 m2 », a-t-il concédé.

Les hôteliers ont découvert que des résidents avaient disparus en voyant que les plateaux-repas déposés devant les chambres restaient intacts.

Aucun cas de la nouvelle forme de coronavirus n'a été détecté à Verbier mais au moins deux l'ont été ailleurs en Suisse.

Cette station du canton du Valais comptait beaucoup sur les skieurs britanniques qui représentent habituellement 21 % de sa clientèle. Ce sera partie remise…