This content is not available in your region

Covid-19 : dans quelles villes est-il encore possible d'assister à des célébrations du Nouvel An ?

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Covid-19 : dans quelles villes est-il encore possible d'assister à des célébrations du Nouvel An ?
Tous droits réservés  Peter Meecham/The New Zealand Herald

De nombreuses capitales du monde entier ont annulé les festivités cette année face à la pandémie de Covid-19, à quelques exceptions près.

Des compte à rebours, des coupes de champagne, des feux d'artifice qui illuminent les cieux des plus grandes villes du monde... Imprimez bien ces images de l'année passée, car il y en aura pas ou peu cette année, pour le passage à l'année 2021.

Si des millions de personnes fêteront sans doute le passage en 2021 en petit comité, ce ne sera pas la grande fête au milieu des restrictions et des confinements réinstaurés dans de nombreux pays pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

Si la Nouvelle-Zélande va poursuivre ses célébrations du Nouvel An à la Sky Tower et au Harbour Bridge d'Auckland, à Sydney en Australie le feu d'artifice se regardera à la télévision ou pour les plus chanceux depuis un balcon. Quelques laisser-passer seront néanmoins accordés au cas par cas pour assister au feu d'artifice dans certains lieux.

Dans d'autres pays, c'est plus drastique encore. Pas de spectacle pyrotechnique à Hong-Kong, événements annulés à Tokyo et Bangkok, Les festivités sont également annulées à Moscou et à Berlin., alors que la Russie et l'Allemagne font face à une rude deuxième vague. La nuit de la Saint-Sylvestre sera donc bien terne cette année.

Le Nouvel An will survive ?

En France, le couvre-feu reste en vigueur, pas de traditionnels rassemblements sur les Champs-Elysées donc. A Londres, le maire Sadik Khan a demandé aux habitants de rester chez eux. Le feu d'artifice au dessus de la Tamise a été annulé.

Pas de réveillon du Nouvel an non plus à Copacabana cette année. La municipalité de Rio de Janeiro, au Brésil, a annoncé un décret interdisant la circulation et le stationnement de tout véhicule le long du littoral de la ville, où des foules se rassemblent habituellement pour accueillir la nouvelle année, avec des feux d’artifice.

A New York, la fête du Ball Drop est maintenue mais elle sera réservée à quelques invités d'honneur. Rien à voir avecles années précédentes donc. Seule Gloria Gaynor aura survécu à ces annulations en cascade ; elle chantera d'ailleurs "Il will survive" à Time's Square.