This content is not available in your region

Covid-19 : quels sont les vaccins utilisés à travers le monde ?

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Un professionnel de la santé se prépare à administrer le vaccin contre le coronavirus à Jérusalem, le 30 décembre 2020
Un professionnel de la santé se prépare à administrer le vaccin contre le coronavirus à Jérusalem, le 30 décembre 2020   -   Tous droits réservés  Maya Alleruzzo/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.

Alors que de nombreuses campagnes de vaccination contre le Covid-19 ont débuté à travers le monde, quels sont les vaccins utilisés dans les différents pays ?

Le Royaume-Uni est le premier à avoir approuvé le vaccin AstraZeneca/Oxford, qui présente un avantage majeur : ses doses peuvent être conservées au réfrigérateur entre 2 et 8 degrés Celsius; contrairement au vaccin Pfizer-BioNTech, qui doit être conservée entre -80 et -70 degrés.

Ce dernier est toutefois utilisé dans plusieurs pays, notamment aux Etats-Unis, qui utilise aussi le vaccin Moderna; dans les pays européens, qui envisagent de se procurer d'autres vaccin à l'avenir; et à Singapour, qui a commencé son programme national de vaccination mercredi,

euronews

L'Argentine et le Bélarus utilise quant à eux le vaccin russe Spoutnik V. Le Bélarus a commencé sa campagne de vaccination mardi, même si les tests sont encore en phase avancée.

euronews

En Turquie, 3 millions de doses du vaccin CoronaVac, devéloppé par le laboratoire chinois SinoVac sont arrivés à Ankara mercredi matin. Le pays a mis en option 50 millions de doses en plus, mais il prévoit également d'acheter 3,5 millions de vaccins développés par Pfizer/BioNtech, avec une option sur 30 millions d'autres doses.

euronews

Et pour aider les pays à revenus faibles ou intermédiaire à se procurer des vaccins, l'Organisation mondiale de la santé a lancé l’initiative mondiale Covax. S'il a évoqué un besoin urgent de près de 4 milliards de dollars, le directeur de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, s'est montré optimiste : "Nous voyons lumière au bout du tunnel et nous y arriverons en prenant ce chemin ensemble", a-t-il déclaré.

L’objectif du Covax est de fournir, d’ici fin 2021, deux milliards de doses de vaccins sûrs et efficaces, distribués équitablement à tous les pays participants.