This content is not available in your region

Bosnie : urgence humanitaire pour les migrants du camp de Lipa

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Bosnie : urgence humanitaire pour les migrants du camp de Lipa
Tous droits réservés  Kemal Softic/Kemal Softic

Des centaines de migrants survivent dans la neige et le froid, dans le nord-ouest de la Bosnie. La situation est de plus en plus alarmante pour les anciens résidents du camp de Lipa. Ce camp de tentes situé à la frontière avec la Croatie a été dévasté par un incendie il y a dix jours. Depuis aucune solution n'a été trouvée.

Cette semaine, les autorités avaient organisé un transfert vers un autre camp. Mais l'opération a été interrompue en raison de l'opposition de la population locale. Les migrants ont donc été forcés de retourner dans les décombres du camp de Lipa.

"Quelqu'un est venu nous voir, il était de la police ou de l'OIM (organisation internationale pour les migrations) et il nous a dit, vous allez aller dans un autre camp à Sarajevo. Il y avait des bus, 55 personnes dans chacun. Après cela, ils nous ont dit que nous n'irions pas à Sarajevo ni dans un autre camp et que nous devions revenir à Lipa", explique un migrant afghan.

Ce camp ne devait être que provisoire. Les conditions de vie s'y sont rapidement dégradées. Aujourd'hui, des ONG assurent le minimum vital.

"Nous avons préparé un millier de repas aujourd'hui. Nous allons compter les personnes pour savoir comment agir dans les prochains jours. La Croix-Rouge nous aide en envoyant des volontaires. Nous nous préparons à distribuer le plus tôt possible des vêtements, des sacs de couchage, et si on a l'autorisation, également des tentes", explique Zlatan Kovacevic, humanitaire à l’association S.O.S. Bihac.

L'incendie du 23 décembre dernier aurait été déclenché par des migrants eux-mêmes pour dénoncer leurs conditions de vie déjà très précaires. Aujourd'hui, les ONG exhortent les autorités bosniennes à ouvrir d'urgence un nouveau centre d'hébergement.