EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Julian Assange restera en prison, la justice britannique a refusé sa remise en liberté

Julian Assange restera en prison, la justice britannique a refusé sa remise en liberté
Tous droits réservés Kirsty Wigglesworth/AP2011
Tous droits réservés Kirsty Wigglesworth/AP2011
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La justice britannique craint une tentative de fuite. C'est en prison que le fondateur de Wikileaks attendra l'examen de l'appel sur son extradition.

PUBLICITÉ

Julian Assange restera en prison tant que la question de son extradition ne sera pas tranchée en appel. Ainsi en a décidé la justice britannique, celle-là même qui avait refusé de l'extrader aux États-Unis lundi, invoquant un risque de suicide. Mais Washington a aussitôt fait appel. Le fondateur de Wikileaks restera donc derrière les barreaux durant ce nouvel épisode judiciaire.

La juge Vanessa Baraitser craint qu'en cas de libération, « il ne se rende pas au tribunal pour faire face à la procédure en cours ». Le Mexique lui a publiquement offert l'asile politique.

« C'est une immense déception, a déclaré sa compagne Stella Moris. Julian ne devrait pas se trouver dans la prison de Belmarsh. J'appelle le ministère américain de la Justice à abandonner les poursuites et le président des États-Unis à gracier Julian. »

Reste à voir quelle sera la position du nouveau président américain Joe Biden sur ce dossier. Julian Assange est accusé d'espionnage et encourt jusqu'à 175 ans de prison aux États-Unis pour avoir diffusé des centaines de milliers de documents classifiés. Il a été arrêté il y a près de deux ans à sa sortie de l'ambassade d'Équateur à Londres, où il avait vécu reclus pendant sept ans.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les USA obtiennent une extension de leur appel contre le refus d’extrader Julian Assange

Le Mexique offre l'asile à Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks réclamé par les États-Unis

Le soulagement des soutiens de Julian Assange