DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Julian Assange restera en prison, la justice britannique a refusé sa remise en liberté

euronews_icons_loading
Julian Assange restera en prison, la justice britannique a refusé sa remise en liberté
Tous droits réservés  Kirsty Wigglesworth/AP2011
Taille du texte Aa Aa

Julian Assange restera en prison tant que la question de son extradition ne sera pas tranchée en appel. Ainsi en a décidé la justice britannique, celle-là même qui avait refusé de l'extrader aux États-Unis lundi, invoquant un risque de suicide. Mais Washington a aussitôt fait appel. Le fondateur de Wikileaks restera donc derrière les barreaux durant ce nouvel épisode judiciaire.

La juge Vanessa Baraitser craint qu'en cas de libération, « il ne se rende pas au tribunal pour faire face à la procédure en cours ». Le Mexique lui a publiquement offert l'asile politique.

« C'est une immense déception, a déclaré sa compagne Stella Moris. Julian ne devrait pas se trouver dans la prison de Belmarsh. J'appelle le ministère américain de la Justice à abandonner les poursuites et le président des États-Unis à gracier Julian. »

Reste à voir quelle sera la position du nouveau président américain Joe Biden sur ce dossier. Julian Assange est accusé d'espionnage et encourt jusqu'à 175 ans de prison aux États-Unis pour avoir diffusé des centaines de milliers de documents classifiés. Il a été arrêté il y a près de deux ans à sa sortie de l'ambassade d'Équateur à Londres, où il avait vécu reclus pendant sept ans.