DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : vaccination et restrictions face au variant « britannique »

Access to the comments Discussion
Par Euronews avec AFP
euronews_icons_loading
Covid-19 : vaccination et restrictions face au variant « britannique »
Tous droits réservés  Andrew Medichini/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Il a pris rendez-vous et se fera vacciner la semaine prochaine contre le Covid-19. Le pape François l'annonce dans une interview, disant ne pas s'expliquer l'opposition au vaccin, ce qu'il estime être un « négationnisme suicidaire ». Le chef de l'Église catholique en appelle à l'éthique de chacun pour ne pas mettre sa vie et celle des autres en danger.

Au Royaume-Uni, où le virus a fait plus de 80 000 morts, la reine Elizabeth II, 94 ans, a reçu la première dose du vaccin. Le pays fait face à une flambée des contaminations attribuées au variant découvert sur son sol, une forme beaucoup plus contagieuse.

En Israël, c'est devant les caméras que le Premier ministre Benjamin Netanyahou a reçu la deuxième dose du vaccin anti-Covid. Le mois dernier, il avait été le premier dans le pays à le recevoir. Israël vit actuellement son troisième confinement et la campagne de vaccination est très avancée. Environ 20 % de la population s'est déjà fait inoculer une première dose et le gouvernement espère faire vacciner toute la population adulte d'ici la fin mars.

En France, une vaste opération de dépistage s'est déroulée à Bagneux, en banlieue parisienne, l'un des deux foyers où le variant britannique a été détecté. Le second se trouve dans les Bouches-du-Rhône, l'un des dix nouveaux départements où le couvre-feu à 18 h 00 a été imposé. 15 autres étaient déjà concernés. Le nombre des cas positifs dans le pays continue de tourner autour des 20 000 par jour.

En Australie les autorités redoutent aussi une propagation du variant venu du Royaume-Uni. Brisbane, où un premier cas a été diagnostiqué, est confiné pendant trois jours.

Au total, 1,9 million de décès ont été attribués au Covid-19 dans le monde.